mercredi 3 décembre 2008

Comment gérer le courrier des lecteurs ?

Quelques questions à se poser avant d'inclure un courrier des lecteurs dans une revue municipale.

Tout d'abord, quels sont les objectifs d'une telle nouveauté ?
Souhaitez-vous jouer la carte de la démocratie participative ? de la citoyenneté ?
Souhaitez-vous indirectement augmenter la lecture de votre support en tablant sur le bouche-à-oreille positif de votre projet ?
Souhaitez-vous mieux connaître les préoccupations de vos administrés ? Qui a suggéré une telle initiative ?
Est-ce une idée venant directement de vous et de vos services ? Est-ce une marotte d'élu(s) ?

Personnellement, lorsque j'étais chargée de communication pour une ville, nous avons également tenté l'expérience, sans retour non plus. En revanche, certains citoyens assuraient à tour de rôle la rédaction d'une rubrique (histoire de la ville, texte en provençal... nous étions dans le sud ;) et cela fonctionnait bien. Bien avant que je ne travaille pour cette ville, il y avait également eu une expérience très intéressante : le maire, au lieu de rédiger un édito, faisait parler un personnage imaginaire avec lequel il dialoguait sur les rumeurs et les bruits qui couraient en ville. Cela peut paraître trivial, mais ça a duré très longtemps - quasiment 10 ans - et les habitants étaient forts friands de cette initiative hebdomadaire. Cela permettait à la fois de désamorcer certains sujets brûlants, de montrer aux administrés qu'ils étaient entendus (c'est le cas de le dire) et aussi de leur donner quelques lignes fort bien écrites car, à l'époque, ce maire-là était connu pour son érudition et sa plume talentueuse (je ne doute pas que le vôtre, son cabinet ou son service comm' le soit aussi).

Dans tous les cas, il ne faut pas perdre de vue que si vous donnez la parole aux citoyens :
1- il faut poser un cadre, tout simplement en leur présentant la ligne éditoriale de votre journal par exemple (ou, si elle n'est pas formalisée, en vous inspirant des règles éditoriales de journaux qui pratiquent le "courrier des lecteurs")
2- il faut bien tenir compte du fait que vos élus ou les cadres de certains services devront répondre aux questions qui pourraient être posées ou aux affirmations qui pourraient être lancées
3- certains courriers seront très vite instrumentalisés par les partis et les organes politiques locaux (majorité ou opposition) et il faudra veiller à un équilibre des thématiques et des "voix" qui s'exprimeront.

Enfin, petite anecdote, sachez que les journaux estiment qu'un courrier reçu équivaut à 50 réactions identiques (contre 20 pour un coup de fil...). Si ceci peut encore montrer à quel point ce genre d'initiative ne se prend pas à la légère...

Aucun commentaire: