dimanche 19 décembre 2010

Une très subjective sélection de web documentaires

Avant-dernier opus de mon article sur les web documentaires du numéro de janvier de la revue Inter-CDI du Cedis.

Pour imager la suite de cet article, nous avons choisi quatre web documentaires différents, issus de quatre maisons de production distinctes. Trois sont français et le quatrième est américain.
Nous aurions pu choisir des films plus récents (comme Prison Valley par exemple) ou plus anciens, mais ceux-ci sont des références pour beaucoup de critiques du web documentaires. De plus, la date de leur diffusion correspond assez bien à l’explosion du genre.
Enfin, nous avons fait ce choix, très arbitraire, parce qu’il nous semblait suffisamment large pour permettre une comparaison pour le coup, la plus objective possible.

lundi 13 décembre 2010

Un web documentaire n'est pas...

Si le succès actuel du web documentaire est probablement dû à son passage à l’âge adulte, il n’est pas simple pour autant d’en dresser le portrait et d’essayer de le définir.
Manque de recul, mauvaise foi, réelle difficulté à cerner les points communs aux différents films documentaires en ligne, ceux qui tentent l’exercice - ils sont peu, c’est un signe - sont rarement d’accord. Au final, deux courants s’affrontent : ceux qui rangent le web documentaire dans le tiroir du documentaire dépoussiéré, du type “beaucoup de bruit pour rien” et ceux qui le classent au rayon genre à part entière, prometteur, voire révolutionnaire.

jeudi 9 décembre 2010

Qu’est-ce qu’un film documentaire ?

Suite de mon article à paraître dans le prochain Inter-CDI. Le premier opus est .

mercredi 8 décembre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Toujours à la bourre, cela pourrait devenir la devise de cet agenda, si je n'y prends pas garde ! Malgré une course effrénée contre le temps, le bloc-notes de la semaine est bien là, ce qui d'après mes capteurs, vous réjouit de plus en plus... Merci à vous et bonne lecture !

lundi 6 décembre 2010

Book 2010 des logos créés par Idées C Com

Quelques infos sur le Journal Bleu Marine

Comme je vous le disais ici, la soirée du 22 novembre dernier organisée par le Club Business 83 a été fort enrichissante. Notamment grâce à la présence de Patrick Issartier, directeur de la publication du journal Bleu Marine et du site internet E-bleu marine.

mercredi 1 décembre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

On s'égare, on s'éparpille, on bosse, on clubbise, on théorise et au final ? Ben on est à la bourre sur l'agenda de la semaine, comme d'hab' !
Retard assumé mais rattrapé...

dimanche 28 novembre 2010

Sur la piste des webdocumentaires

Un nouvel article que j'ai rédigé pour la revue Inter-CDI est à paraître ce mois-ci.
Après la saga Wikipédia, un sujet sur les webdocumentaires.
Voici donc la première partie de cet article, la suite dans les jours à venir.

mardi 23 novembre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

En live from Toulon, En voilà une idée continue de glaner des dates et des rendez-vous pour vous... si c'est pas sympa ça !
Après une soirée Club Business 83 fort réussie hier (un petit compte rendu dans la semaine rien que pour vous), voici donc le programme des jours à venir. C'est parti !

mercredi 17 novembre 2010

Club Business 83, de retour à Toulon le 22 novembre 2010

Comme je vous le précisais dans le bloc-notes d'hier, le Club Business 83 organise lundi prochain 22 novembre, une rencontre sur le thème : Créer et gérer une entreprise de presse (qu'est-ce qu'une Sarl de presse, comment trouver des annonceurs, quelle charte éditoriale adopter ?...).
Pour parler du sujet, c'est Patrick Issartier, directeur de la publication du site E-bleu marine et du journal Bleu Marine qui s'y colle.

mardi 16 novembre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Bon voilà, la semaine dernière vous l'avez remarqué : no bloc-notes ! Pas d'excuse claire et précise à formuler, alors on passe directement à l'essentiel, l'agenda de la semaine, plutôt bien fourni. Jugez plutôt !

mardi 2 novembre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Du mal à commencer à caser votre planning dans une semaine de quatre jours ?
Déçu de ne pas avoir pu pêcher des oursins hier à cause de la mousson qui s'est installée sur notre bonne vieille Provence ?
Allez, on se motive et on consulte les rendez-vous à venir. Y'a forcément une date qui va faire mouche...

mercredi 27 octobre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Ouh ! Un jour de retard dans l'agenda de la semaine, c'est mal !
Allez, on se remet de cet empêchement impromptu et on biffe les rendez-vous à venir, dans la joie et la bonne humeur...

mardi 19 octobre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Tiens, c'est mardi, c'est l'agenda d'En voilà 1 idée ! Et des idées, il n'en manque pas en Paca cette semaine. Jugez plutôt...

mardi 12 octobre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Quoi ? Déjà une nouvelle semaine de rendez-vous dans la région ? Le temps passe décidément très (trop ?) vite.
Voici donc quelques dates que je me permets de soumettre à vos agendas :

jeudi 7 octobre 2010

Nouveau logo pour la ville de Strasbourg

Voici un article intéressant paru dans la newsletter de Cap' Com sur l'origine et l'acceptation du nouveau logo de la ville de Strasbourg :
http://ressources.cap-com.org/actualite/2255-strasbourg-adopte-un-nouveau-logo.html

mardi 5 octobre 2010

Le bloc-notes de Toulon et sa région

Pour ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous propose quelques pistes à creuser ces jours qui viennent dans le domaine économique, sportif et même people (dingue !) :

lundi 4 octobre 2010

3ème forum Ecobiz à Nice

Les 30 septembre et 1er octobre dernier s'est déroulé le Forum Ecobiz 2010 organisé par la plateforme virtuelle éponyme de la Chambre de commerce et d'industries des Alpes-Maritimes.
J'y étais.

mardi 28 septembre 2010

Bloc-notes de Toulon et sa région

Une première ici, quelques liens vers des rencontres, festivals, conférences, forums, salons, rendez-vous qui se déroulent dans le Var ou plus généralement en Paca, dans le domaine de la communication, de l'entreprise, de la culture, etc... dans les jours qui viennent.

Tous les mardis soir, retrouvez ma sélection, absolument pas exhaustive... heureusement !

mercredi 22 septembre 2010

7 règles pour améliorer sa page Facebook

L'agence FullSix a récemment réalisé une étude sur l'optimisation d'une page Facebook. De février à juillet 2010, 30 pages de marques et plus de 1 000 posts ont été analysés. Au final, 7 règles d'or ont été déduites de l'analyse.
Même si on aimerait forcément en savoir un peu plus sur les trouvailles de l'agence, et même si on comprend bien pourquoi certaines infos vont rester secrètes bien longtemps, assurant ainsi une "longueur d'avance" à Fullsix dans le community management qu'elle propose à ses clients, ces 7 règles sont très intéressantes.

J'ai décidé de les regarder de plus près, en m'interrogeant sur mes propres pratiques dans l'administration de la page fan Facebook de Idées Conseil Communication.

1- Animer directement sa page Facebook.
Titre qui peut laisser légèrement sceptique car il semble en effet, que ce soit la moindre des choses.
Par opposition, que signifierait animer indirectement sa page Facebook ? Probablement, la laisser créer et animer par un ou plusieurs fans et non par la marque proprement dit.

vendredi 17 septembre 2010

Club Business 83, convivialité et... rillettes !

Comme annoncé précédemment, la réunion de rentrée du Club Business 83 avait lieu hier dans les locaux de Icadémie, grâce à la gentillesse de son directeur Jean-Luc Codaccioni.
Autour de 19h30, entrepreneurs habitués ou curieux ont passé la porte des bureaux de cet institut de formation idéalement placés Place Puget, avec vue sur la fontaine des 3 dauphins...

vendredi 10 septembre 2010

Club Business 83

Ce 16 septembre 2010, le Club Business 83 fera sa rentrée en invitant les entrepreneurs du Var à assister à un cocktail thématique sur le thème des Groupements d'entreprise.
Animée par Lætitia Cinquini, de l'association Proget 83, cette mini-conférence ouvrira le nouveau cycle des rendez-vous du Club...

vendredi 25 juin 2010

Le Tour des idées (3)

Je continue mes investigations concernant l'opération "sans contact" de la ville de Nice. Aux questions que je me posais la semaine dernière, j'ai pu glaner quelques éléments de réponse.
Nice est donc pilote dans ce genre, il n'y a donc pas d'autres villes qui ont testé jusqu'à présent cette technologie auprès de ses usagers. D'ailleurs, si Nice est la ville pionnière, c'est justement pour inciter les autres collectivités à candidater dans les mois qui viennent et bénéficier de fonds publics délivrés dans le cadre du Grand Emprunt National.
Ma question d'origine reste donc bien présente : puisque des chiffres sont avancés en terme de adoption/non adoption par...

mercredi 16 juin 2010

Le Tour des idées (2)

Un petit suivi, pour commencer, de l'opération "Sans contact" lancée en grande pompe par la ville de Nice fin mai. Le manque de temps m'avait fait zappé le site même de la ville pour y glaner des infos la semaine dernière, j'ai donc réparé mon erreur aujourd'hui. Dans les données qui me semblent importantes pour suivre "l'affaire", je retiens surtout que sur le territoire national (j'imagine donc que Nice n'est pas la seule ville pilote à expérimenter le sans contact, à creuser de ce côté-là), 90% des usagers sont satisfaits. Par contre, 60% "seulement" continuent cette utilisation. Ce qui m'intéresse, ce sont évidemment les 30% qui abandonnent : pourquoi ? comment ? si j'ose dire. Là aussi, je vais tenter de trouver des éléments de réponse dans les jours à venir.
Mais, en fouillant dans le dossier que met la ville de Nice à disposition sur son site, je m'aperçois que la technologie qui permet d'appliquer le sans contact n'est disponible que sur un seul modèle et une seule marque de téléphone pour l'instant. Ce fait pourrait déjà être un indice au non renouvellement de l'expérience par ces fameux 30% d'utilisateurs. Ne serait-ce qu'en changeant de téléphone tiens... A moins que Cityzi ne soit le choix que de la ville de Nice et qu'il y ait d'autres solutions et donc d'autres explications. A suivre.

A part ça, en tant que spectatrice (et parfois actrice) des grands principes de communication de crise en politique, je dois avouer que je suis assez bluffée par la gestion de la "boulette facebook" de Ségolène Royal. On croirait presque les justifications.
Un peu réchauffé, mais pour ceux qui aurait loupé un épisode (on n'en parle déjà plus preuve que l'explication a bien désamorcé l'événement... à moins que ce ne soit l'effet coupe du monde), voici quelques liens :
http://www.ladepeche.fr/article/2010/06/07/850036-Sur-Facebook-Segolene-Royal-cite-un-humaniste-qui-n-existe-pas.html
http://www.metrofrance.com/high-tech/segolene-royal-piegee-par-un-personnage-imaginaire/mjfg!rpnW6x6iZ05dM/
http://www.lefigaro.fr/politique/2010/06/08/01002-20100608ARTFIG00346-segolene-royal-tombe-dans-le-piege-de-wikipedia.php
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/45929/date/2010-06-08/article/la-bourde-de-royal-sur-facebook-sa-conseillere-plaide-coupable/

Et enfin, le nouveau site des Offices de tourisme, qui m'a été gentiment signalé par M. Yannick Vernet du Mucem, est en ligne. Pas forcément très enthousiasmant au premier coup d'oeil (tiens, je ferais bien une petite étude ergonomique là-dessus moi) mais comme on dit, qui a le mérite d'exister. J'attends de voir les évolutions avant d'en faire l'éloge auprès de mes clients du tourisme.

Le tour est fait.

Ralenti et couleurs pour un feu d'artifice culinaire

The Huber Experiments - Vol. 1 from The Upthink Lab on Vimeo.

Naissance d'un logo (2)

Oui mais voilà, ce qui peut sembler une bonne idée à l'agence, peut décevoir ou ne pas être conforme aux attentes du client.
En l'occurrence, la boussole a immédiatement été adoptée, en tant que concept.
Côté iconographie, il m'a été demandé de revoir ma copie : trop massive, pas assez luxe, cette boussole-ci ne faisait donc pas l'affaire.

Le bleu choisi non plus. Trop commun.

Un nouveau travail a donc été effectué sur une boussole plus stylisée encore, gage de luxe et de simplicité.
Le bleu a été abandonné pour cette icône pour laisser directement place à l'effet doré.
La couleur bleu a été récupérée pour la typographie.

Et la typographie justement, ben c'est pour la prochaine fois...

Naissance d'un logo (1)

mercredi 9 juin 2010

Club Business 83 10 juin 2010

Je m'aperçois que je ne relaie plus sur ce blog, l'actualité du Club Business 83. Depuis décembre, le Club a donc enchaîné les réunions mensuelles. Nous avons fait une courte pause en mai, mais revoici le principe pour le 10 juin (waouh, mais c'est aujourd'hui !?).
Nous sommes toujours un Club d'entrepreneurs itinérant, ce soir à 19h30, c'est à Draguignan que nous posons nos lap-top. A 19h30, chez Appaloosa Events qui a la gentillesse de nous accueillir, nous écouterons d'abord religieusement Sabine Ghys, sophrologue relationnelle, nous présenter un topo sur la gestion du stress dans l'entreprise et la gestion du stress dans sa vie personnelle. Tout un programme.
Nous pourrons ensuite nous retrouver autour d'un cocktail dinatoire pour prolonger le débat et/ou échanger des cartes de visite et des tuyaux et/ou accaparer les petits fours...

J'en profite pour souligner que le site du Club est lui aussi, toujours accessible ici. Je me fais un plaisir de l'administrer alors, svp, visitez-le. Un peu.

Le tour des idées

Aujourd'hui un petit tour vite fait d'infos en tous genres glanées ça et là on the web.
Ma préférence : le syndicat des idées sur FB qui milite pour le pouvoir des idées en agence. C'est pas moi qui vais contredire ce genre d'initiative. J'aime particulièrement le bestiaire improbable représentant en vrac : la mauvaise idée, l'idée confuse, une idée de m*rde, et autres réjouissances.
Simple et efficace.
Sinon, à suivre si l'on en juge par le nombre d'échos trouvés un peu partout, l'initiative niçoise de développer de façon pilote, l'usage du téléphone portable comme moyen de paiement, source d'information, outil de validation. Je me note un petit bilan à faire de ce test dans les semaines à venir... si infos il y a car je me méfie un peu des effets d'annonces sur ce genre de questions.
Deux articles pour aller plus loin :
http://www.blog-territorial.com/article-nice-ouvre-la-voie-du-sans-contact-aux-collectivites-51158070.html
http://www.innovationlejournal.com/spip.php?article5634

Enfin (oui, j'avais dit "vite fait"), un lien vers ce dossier du Journal des entreprises qui me laisse un peu dubitative : http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/83/actualite/fait-du-mois/taxe-sur-la-publicite-exterieure-la-colere-des-pme-gronde-04-06-2010-97824.php
La colère gronde du côté des commerçants varois face à l'éventualité de taxe sur les enseignes. Ok.
Tout d'abord, cela existait déjà. C'est juste qu'il y avait de sacrés passe-droits en la matière.
Ensuite, cette taxe est laissée à discrétion des municipalités, ce qui laisse encore de belles portes ouvertes...
Enfin, il serait temps pour les commerçants d'enfin considérer l'enseigne comme un outil de communication à part entière, avec ses règles, ses balises et ses chartes. Il ne suffit pas d'être gros, clignotant et polluant pour attirer l'attention. Si une taxe peut aider à le faire comprendre.

vendredi 4 juin 2010

E1 by Toulon

Je ne me ferai pas l'écho de tous ceux qui se lamentent sur le peu d'émulations professionnelles, culturelles et artistiques que Toulon draine.
Trop vieux et trop vaste débat pour ce blog et trop facile argumentation aussi. A laquelle je réponds la plupart du temps qu'on doit tous s'y mettre pour changer ce constat. Mais également que ce constat n'est que partiellement vrai.

Il se passe des choses à Toulon. Pas autant qu'on le voudrait, certes...
Mais aujourd'hui, par exemple, Toulon Var Technologies proposait une première : l'événement E1, sorte de barcamp autour du web, au sens large du terme : e-commerce, référencement, applications, ergonomie, e-réputation... co-organisé avec la crème des acteurs 2.0 locaux notamment Megara (Berceau Magique.com) et Emob (Weecast).
On regrettera d'ailleurs que quasiment aucun des représentants de ces illustres modèles ne se soit mis en avant sur la manifestation. Préférant laisser la main à des noms prestigieux comme Microsoft, Overblog ou Fotolia...
Que ce soit par erreur ou par modestie, il me semble que pour que l'événement se reproduise dans les années à venir, il faudra qu'en plus d'apporter logistique et carnets d'adresse, ceux qui font le web dans le Var s'expriment.
Ce qui me faisait peur lors de l'événement Marseille 2.0, s'est en fait réalisé ici.
Cela n'enlève rien à la qualité du contenu mais méritait d'être dit.

Comme à Marseille, j'ai donc griffonné deux ou trois choses sur mon petit carnet rose qui, cette fois, a bien voulu poser pour moi. Donc voici pour commencer :


Done.

A l'atelier sur l'ergonomie, j'ai donc appris que les informations principales d'une page doivent être contenues dans les 600 premiers pixels verticaux.
Et aussi que le taux de remplissage d'un formulaire était plus élevé lorsque l'intitulé du champ (le label) se situait au-dessus du champ à remplir.
Une petite astuce efficace comme on les aime.
Un participant nous a conseillé le site "Site test" comme un cabinet de testing de sites web très abordable financièrement et performant côté service. Sauf que je ne l'ai pas trouvé sur le web... dommage, ça m'intéressait. Si un lecteur averti passe ici...
"Site test", si tu nous entends, mets le paquet sur ton référencement (à moins que j'ai mal compris le nom de la société).
Et puisque j'en suis au référencement (transition de fin de semaine, sorry), voici le retour des chiffres qui laissent coi :
l'Express compte 10 millions de visiteurs par mois et 30 millions de pages vues. 50% de ces visites proviennent de Google.
Coi, donc.
Lors de cette conférence sur le référence et le contenu, j'ai appris que You Tube était le 2ème moteur de recherche au monde après Google (le 1er au EU).
Que les slides, notamment sur Slideshare, étaient une manière de plus en plus efficace de se faire référencer (ben, oui, je viens de province, je débarque. N'empêche ça n'est toujours pas une bonne raison de mettre en ligne des ppt pourris et/ou complètement creux et/ou complètement abscons)
Enfin (oui j'ai séché l'après-midi car j'ai des valises à préparer), une suggestion de David Degrelle de 1ère position, avant même la création de l'arborescence et le rubriquage d'un site, effectuer déjà, une recherche et une étude sur les mots clés.
Conseil que j'intègre à ma méthode de ce pas. Merci David.

samedi 8 mai 2010

Marseille 2.0, carnet de notes

Quelques infos notées sur mon petit carnet rose, à la volée :
2/3 des utilisateurs des réseaux sociaux ont plus de 35 ans.
Damned, voilà qui tord le cou à pas mal d'idées préconçues et qui devrait réconcilier tout le monde sur la nécessité d'envisager les réseaux comme des outils à part entière ni uniquement d'jeuns, ni totalement inutiles.
La mixité y est quasiment respectée (légère prépondérance féminine, rien de bien surprenant).
Toutes les classes sociales y sont représentées.

90% des utilisateurs de réseaux sociaux ne sont que des lecteurs passifs. Seulement 1% produisent du contenu et entre 5 et 9% commentent.
Voilà qui a le mérite de reposer le débat et, peut-être, de calmer les clients mécontents du peu d'esprit participatif de leur public. Voilà qui fait réfléchir également sur la préconisation des réseaux sociaux comme outils de marketing et communication.
Mais on s'en doutait : ici, il s'agit surtout de qualitatif. Un argument supplémentaire pour convaincre les clients qu'il est très dur de quantifier des initiatives participatives.
Et un pas de plus, peut-être, qui sait, vers une utopie : le marketing relationnel.

En moyenne, l'utilisateur de Facebook devient fan de 4 pages par mois et s'abonne à une bonne douzaine de groupes.

Une distinction intéressante, amenée par Olivier Guérin de l'agence Play, à propos de la e-réputation :
- l'image numérique représente l'ensemble des traces que nous laissons sur internet
- l'e-réputation est l'ensemble des opinions visibles sur le web à propos d'une personne ou d'une marque
Partant du principe que la 1ère se maîtrise, pas la seconde (en tout cas pas à posteriori).

Sinon, deux pure player locaux intéressants : magazette.fr et marsactu.fr
La belle histoire de magazette.fr (petit blog naît du désoeuvrement provincial de sa rédactrice changé en site internet à la mode) ne doit pas faire oublier que pour l'instant, et à mon très humble avis, le modèle économique paraît un peu bancal (interface entre annonceurs et blogueuses influentes locales). Mais pour le coup, une raison de plus pour suivre l'aventure.

Et enfin, des chiffres qui laissent rêveurs : Mediapart compte 20 000 abonnés individuels, 30-40 000 visiteurs uniques par jour (soit environ 1 million 200 000 visiteurs/mois) et affiche une croissance mensuelle de +1 000 abonnés.
Un bel exemple de contenu payant dès l'origine (et ce "dès" est peut-être ce qui fait toute la différence).

jeudi 6 mai 2010

Marseille 2.0, ambiance

Je me suis fait une joie de m'inscrire il y a quelques semaines, à Marseille 2.0.
Avatar de Paris 2.0, initié par le réseau Pssst.
Une joie parce que j'espérais beaucoup d'un tel rendez-vous d'experts, car par chez nous, il n'y en a pas tant (quoi que l'actu. me fait mentir avec le Forum Networking en fin de mois à Sophia-Antipolis et le Web E quelque chose organisé par Toulon Var Technologie début juin).
Une joie certes mais teintée d'appréhension quand même car un avatar peut être beau et bleu, mais peut aussi n'être qu'un avatar... ce qui pour un rendez 2.0 aurait été un comble me direz-vous.
En effet, jusqu'à ce que je connaisse l'identité des intervenants, je craignais que Paris se déplace en province, comme le cinéma se déplace au soleil une fois par an. Pour le glam' et le soleil. Rien d'autre.
Mais outre que depuis quelques jours, ici comme ailleurs, on se croirait revenus au mois de novembre, il est apparu que Marseille 2.0 est un vrai rendez-vous avec de vrais gens et de vrais experts qui ont plein de choses à se dire.

Bon, certes,il faut passer outre l'ambiance très Apple et Blackberry, mais ce vrai/faux barcamp réussi quand même assez bien à développer la participation de ses convives et la convivialité de ses participants.

Demain, jour 2.0, je reviens par ici pour un contenu moins ambiance et plus boulot. Promis.

mercredi 28 avril 2010

Naissance d’un logo... agence de voyages

Démarrons ici, une nouvelle saga. Je vous propose de suivre pas à pas la création d'une identité visuelle.
Au fur et à mesure des posts, l'identité du client et les outils textuels ne seront plus "codés" n'ayez pas peur. Edit : c'est fait !

Il s'agit ici de l'identité d'une agence de voyages. Episode 1.

Les éléments de base.


Nom de l’agence : Envie d'ailleurs
Signature : L’architecte du voyage

Le nom évoque « le rêve ». La signature évoque « le sérieux » et « le savoir-faire ».
Entre souplesse et rigidité.

L’activité orientée mer et luxe amène naturellement aux couleurs bleu et or.

L’idée.

Il s’agissait de trouver un objet de départ qui serait utilisé tel quel ou bien serait stylisé.
Pour lier la notion de voyage à celle de mer, la boussole s’est imposée.
Elle est un élément essentiel de la navigation mais elle symbolise également le voyage, l’aventure, l’évasion.

De plus, elle est un outil du voyageur. Comme l’agence de voyage, Envie d'ailleurs, l’architecte du voyage souhaite se positionner.

L’originalité du logo.

En légère 2D, la boussole se présente ici comme un objet de luxe.

Le « E » d’Envie d'ailleurs prend naturellement la place du E censé représenter l’Est du la boussole.
Néanmoins, pour montrer que Envie d'ailleurs, l’architecte du voyage, propose des voyages sur-mesure, il apparaissait important de décaler légèrement l’aiguille de la boussole.

L’activité de l’agence devient alors unique en son genre.

vendredi 23 avril 2010

Un an et un nouveau site

Le nouveau site de Idées Conseil Communication est en ligne.
Plus simple, résolument axé sur les produits que propose l'agence et sur les demandes des visiteurs, ce site a été à nouveau designer et développer par Joan Suby.

En prise avec l'actualité de l'agence via Facebook et ce blog, ce site a pour vocation d'aiguiller les clients, prospects et partenaires vers l'essentiel.
La page Facebook fournit une information régulièrement mise à jour sur les travaux de l'agence, sa participation à différents salons, clubs et événements économiques, les témoignages clients.
A terme, cette page vise aussi la création d'une communauté de fans et de partenaires qui pourront échanger sur les bonnes pratiques professionnelles en matière de communication, de marketing et de multimedia. Ceci dans un cadre convivial et moderne.

Le blog, quant à lui, est un outil de réflexion sur différentes thématiques de communication, qu'elle soit publique ou privée, média ou hors média, interne ou externe, print ou web. Les propos développés ou rapportés ici n'engageant que son auteur, Stéphanie Suby.

Ce nouveau site entrant dans sa phase beta, nous invitons ses nouveaux visiteurs à être compréhensifs s'ils rencontrent de mystérieux bugs et autres erreurs. Nous les invitons également à nous signaler tous dysfonctionnements ou critiques qui nous permettront d'améliorer cet outil.

lundi 18 janvier 2010

Bad, bad tweet !

Une récente étude* montrerait qu'un mauvais commentaire sur les réseaux sociaux tels Facebook, Twitter ou les plateformes de type Youtube à l'encontre d'une marque ou d'un produit peut faire perdre à l'entreprise une trentaine de clients.
Principe de base de la communication, la tâche d'huile prend ici tout son sens. Pour une personne qui est sensible à un message ne dit-on pas qu'il y en a entre 3 et 5 de réellement concernées (famille, amis, collègues...) ? Finalement, les réseaux sociaux ne font qu'amplifier un phénomène très connu des professionnels.
Il n'empêche que le chiffre est suffisamment impressionnant pour qu'on le prenne au sérieux. "On" ? Une célèbre librairie en ligne par exemple, qui après une période festive chargée et de nombreux cafouillages dans ses livraisons, a décidé de proposer des espèces sonnantes et trébuchantes à ses clients mécontents en échange du retrait pur et simple de leurs commentaires assassins...

Combien de tweets faudra-t-il pour que ce genre de pratiques desservent encore plus ce célèbre site ?

*par Convergys Corp via Bloomberg.com

lundi 11 janvier 2010

Strong or smart ?

Intelligente et forte, très forte techniquement, une vidéo dont je ne me lasse pas...

samedi 9 janvier 2010

Good buzz

Violet, gris, rouge, orange... depuis jeudi soir, les membres de Facebook voient fleurir des statuts féminins pour le moins colorés. Et absolument dépourvus d'explications complémentaires.
Évidemment, rapidement la gente masculine commence à s'interroger tout azimut sur ces messages énigmatiques (avec des groupes créés comme : "le 7 janvier, les filles viennent de découvrir les couleurs").
Voici donc un gros buzz, plutôt bien fait selon moi.
Poétique, efficace, rapide et valorisant. Communautaire certes, mais l'origine et surtout, l'objectif étant une campagne d'information efficace sur le dépistage du cancer du sein, on comprend pourquoi et on pardonne instantanément.

La signification des couleurs ? Je vous laisse faire votre propre enquête sur votre moteur de recherche préféré... vous apprendrez rapidement le pourquoi du comment.
Assez bien trouvé tout ça.

vendredi 8 janvier 2010

Club Business, le retour !

Comme prévu, la deuxième soirée du Club Business 83 se tiendra le 14 janvier prochain à Puget-sur-Argens.
Xavier Righini, de CAMELEONR, présentera "Une méthode efficace pour développer son chiffre d'affaire".
Nous nous retrouverons à 19h30 chez Planisphère, entreprise informatique géré par Frédéric Licata.
Après la traditionnelle série de questions/réponses, nous échangerons sur nos métiers et nos opportunités d'affaires autour d'un cocktail dînatoire.

Pour plus de précisions, contact@clubbusiness83.net

Meilleurs voeux