vendredi 4 juin 2010

E1 by Toulon

Je ne me ferai pas l'écho de tous ceux qui se lamentent sur le peu d'émulations professionnelles, culturelles et artistiques que Toulon draine.
Trop vieux et trop vaste débat pour ce blog et trop facile argumentation aussi. A laquelle je réponds la plupart du temps qu'on doit tous s'y mettre pour changer ce constat. Mais également que ce constat n'est que partiellement vrai.

Il se passe des choses à Toulon. Pas autant qu'on le voudrait, certes...
Mais aujourd'hui, par exemple, Toulon Var Technologies proposait une première : l'événement E1, sorte de barcamp autour du web, au sens large du terme : e-commerce, référencement, applications, ergonomie, e-réputation... co-organisé avec la crème des acteurs 2.0 locaux notamment Megara (Berceau Magique.com) et Emob (Weecast).
On regrettera d'ailleurs que quasiment aucun des représentants de ces illustres modèles ne se soit mis en avant sur la manifestation. Préférant laisser la main à des noms prestigieux comme Microsoft, Overblog ou Fotolia...
Que ce soit par erreur ou par modestie, il me semble que pour que l'événement se reproduise dans les années à venir, il faudra qu'en plus d'apporter logistique et carnets d'adresse, ceux qui font le web dans le Var s'expriment.
Ce qui me faisait peur lors de l'événement Marseille 2.0, s'est en fait réalisé ici.
Cela n'enlève rien à la qualité du contenu mais méritait d'être dit.

Comme à Marseille, j'ai donc griffonné deux ou trois choses sur mon petit carnet rose qui, cette fois, a bien voulu poser pour moi. Donc voici pour commencer :


Done.

A l'atelier sur l'ergonomie, j'ai donc appris que les informations principales d'une page doivent être contenues dans les 600 premiers pixels verticaux.
Et aussi que le taux de remplissage d'un formulaire était plus élevé lorsque l'intitulé du champ (le label) se situait au-dessus du champ à remplir.
Une petite astuce efficace comme on les aime.
Un participant nous a conseillé le site "Site test" comme un cabinet de testing de sites web très abordable financièrement et performant côté service. Sauf que je ne l'ai pas trouvé sur le web... dommage, ça m'intéressait. Si un lecteur averti passe ici...
"Site test", si tu nous entends, mets le paquet sur ton référencement (à moins que j'ai mal compris le nom de la société).
Et puisque j'en suis au référencement (transition de fin de semaine, sorry), voici le retour des chiffres qui laissent coi :
l'Express compte 10 millions de visiteurs par mois et 30 millions de pages vues. 50% de ces visites proviennent de Google.
Coi, donc.
Lors de cette conférence sur le référence et le contenu, j'ai appris que You Tube était le 2ème moteur de recherche au monde après Google (le 1er au EU).
Que les slides, notamment sur Slideshare, étaient une manière de plus en plus efficace de se faire référencer (ben, oui, je viens de province, je débarque. N'empêche ça n'est toujours pas une bonne raison de mettre en ligne des ppt pourris et/ou complètement creux et/ou complètement abscons)
Enfin (oui j'ai séché l'après-midi car j'ai des valises à préparer), une suggestion de David Degrelle de 1ère position, avant même la création de l'arborescence et le rubriquage d'un site, effectuer déjà, une recherche et une étude sur les mots clés.
Conseil que j'intègre à ma méthode de ce pas. Merci David.

1 commentaire:

David Degrelle a dit…

Bonjour Steph,

Merci pour le compte rendu et la citation ;-)

Le web Toulonnais n'a effectivement pas à rougir par rapport à Paris et la réussite de la première édition de l'E1 montre bien le dynamisme des acteurs de la région.

Comme vous je trouve dommage que les organisateurs ne se soient pas mis plus en avant car cette équipe mérite vraiment d'être connue.

Vivement E2 !