dimanche 19 décembre 2010

Une très subjective sélection de web documentaires

Avant-dernier opus de mon article sur les web documentaires du numéro de janvier de la revue Inter-CDI du Cedis.

Pour imager la suite de cet article, nous avons choisi quatre web documentaires différents, issus de quatre maisons de production distinctes. Trois sont français et le quatrième est américain.
Nous aurions pu choisir des films plus récents (comme Prison Valley par exemple) ou plus anciens, mais ceux-ci sont des références pour beaucoup de critiques du web documentaires. De plus, la date de leur diffusion correspond assez bien à l’explosion du genre.
Enfin, nous avons fait ce choix, très arbitraire, parce qu’il nous semblait suffisamment large pour permettre une comparaison pour le coup, la plus objective possible.



Thanatorama de Julien Guintard, Ana Maria Jesus et Vincent Baillais (Upian- 2007).
Ce film propose au spectateur d’imaginer ce qui se passe après son décès : restauration de son corps, construction de cercueil, convoi mortuaire, etc... Le spectateur est le mort. Le film est son parcours vers le cimetière ou le crematorium. Selon ce que le public décide de choisir.


L’enfant de Verdun de Jacques Grison (Narrative - 2007).
Ce court diaporama relate la prise de conscience de son auteur, photographe, d’avoir grandi sur des terres où la guerre s’est déroulée. Au grè de ses photos, Jacques Grison nous rappelle le quotidien des soldats de Verdun et révèle les stigmates des combats.

Voyage au bout du charbon de Samuel Bollendorf (Honkytonk - 2008).
Comme Thanatorama, ce documentaire propose au spectateur de devenir grand reporter en Chine. Le sujet du reportage étant les mines de charbon, ses travailleurs quasi-clandestins et les dommages qu’entraînent ces exploitations tolérées bien qu’illégales : socialement, sanitairement, écologiquement.


Intended consequences de Jonathan Torgovnik (Mediastorm - 2009).
Ici, le film propose les témoignages poignants de femmes tutsis ayant été violées pendant le génocide rwandais.

A suivre : Structure du web documentaire
Article précédent : un webdocumentaire n'est pas...

Aucun commentaire: